Chaîne YouTube de ressources sur l’orientation - TraAM 2021

Création par et pour les élèves d’une chaîne YouTube d’interviews​ réalisés auprès de professionnels et d’étudiants :

  • Pour les élèves de terminale, interviews en lien avec leur parcours d’orientation et les problématiques de leur grand oral
  • Pour les élèves de première, interviews sur un métier sur le lieu de stage réalisé (depuis deux ans au lycée de La Côtière) dans le cadre de l’étude de gestion
    (banque de ressources numériques https://www.youtube.com/channel/UC0... sur le thème de l’orientation).
    Stéphanie Crepet & Laury Delage – Lycée de la Côtière, La Boisse (01)
Article mis en ligne le 16 mai 2021

par ROMEYER VALERIE MARCELL

Contexte

L’obligation pour les élèves du cycle de terminale STMG de réfléchir à leur parcours d’orientation inscrit dans l’épreuve du grand oral (étape 3).
La volonté, dans un contexte Covid de distanciation de prolonger en mode digital le Forum d’orientation qui était organisé les années précédentes au lycée pour la filière STMG

++++Objectifs pédagogiques

Préparer le Grand Oral :

  • Développer des activités pédagogiques de création de supports numériques partagés et consultables à distance qui permettent aux élèves de préparer la partie 3 « orientation » de l’épreuve du Grand Oral au même titre que les enseignements de management et de spécialité
  • Rendre les élèves acteurs de leur parcours d’orientation et expérimenter des postures professionnelles à l’oral

++++Etapes

  • ÉTAPE 1 : construction par deux classes de terminale d’outils permettant d’expliquer le projet à l’ensemble de la filière :
    • Créer un tutoriel vidéo pour aider les élèves à construire les interviews (pour enrichir l’interaction)​
    • Rédiger une FAQ (pour faciliter)​
    • Présenter le projet à l’oral aux autres classes : questions – réponses
  • ETAPE 2 : Gestion juridique du projet
    Sensibilisation des élèves à l’importance de la dimension d’un projet dans un contexte numérique à savoir gestion des données – identité numérique et droit à l’image :
    • Rédiger des documents juridiques (autorisations parentales et droits à l’image) – les faire valider par la direction avant diffusion papier et numérique via ENT
    • Construire avec les terminales un Excel partagé de suivi de projet (gestion des autorisations parentales)
    • Interagir avec tous les élèves et les parents et relancer jusqu’à obtention de toutes les autorisations
    • Informer et impliquer tous les professeurs de technologie (un professeur référent projet TraAM par classe), levier d’encadrement indispensable à la réussite du projet
  • ÉTAPE 3 (en même temps que étape 2) : création de la chaîne YouTube
    • Créer et gérer une chaîne YouTube en séparant diffusion publique et privée​
    • Concevoir des documents de droit à l’image​ différencié (un avenant pour la diffusion publique)
    • Structurer l’information (architecture chaîne)​
    • Rédiger les critères de validation des interviews

-*ÉTAPE 4 : Production et montage des interviews

    • Capter le son et l’image (en veillant à une qualité visuelle et orale de l’interview)
    • Utiliser un logiciel de montage vidéo​
    • Partager des vidéos
    • Accompagner les vidéos de documents droit à image en distinguant diffusion publique et privée

++++Outils numériques

    • Réseau social YouTube
    • Une chaîne de diffusion avec accès privé ou public
    • Une chaîne « brouillon » privée : partage des liens vidéos pour validation
    • Espace de stockage des attestations numérisées (envoi des élèves de leurs attestations et documents « droit à l’image » accompagnant les interviews sur adresse professeur référent.
    • Stockage des attestations papiers sans manipulation (gestes barrières)
    • Espace de stockage des vidéos pour partage privé
    • Excel pour gestion du projet
    • Google drive pour partage liste de tâches élèves et Excel de suivi

++++Avantages et limites

  • Avantages : concrétisation les apprentissages et création d’une dynamique de groupe

Renforce la cohésion de la filière (élèves – professeurs – anciens élèves)
Permet aux élèves de réaliser qu’un interview doit être construit (préparation aux situations de recrutement filière et métier)
Offre un cas de réflexion concret sur le numérique : RGPD – Identité numérique – visibilité

  • Limites : contraintes de temps et juridiques liées au numérique

Projet chronophage au niveau administratif (cadrage juridique – gestion des autorisations et des droits) du fait d’un grand nombre d’élèves impliqués
Projet chronophage au niveau du suivi technique (validation des interviews, assistance au montage, diffusions choisies de chaque interview (public – privé)
Des interviews qui ne peuvent être publiées faute d’accord parental
Une implication insuffisante des élèves dans la tâche organisationnelle du suivi de projet (Excel) pour des raisons de timing (préparation de l’épreuve de MSGN de mars)
Les classes de premières se sentent moins concernées avec des élèves se trouvant sous l’autorité de parents parfois réticents à l’usage du numérique et des réseaux sociaux – un projet qui serait peut-être plus facile à gérer transposé dans un contexte d’enseignement supérieur (BTS)

++++ Contraintes/opportunités

L’obligation de gérer ce projet sur un mode agile en responsabilisant les élèves.
Un projet qui ne peut vivre sans l’instauration d’un climat de confiance, de respect et d’entre-aide.

++++ Indicateurs réussite

  • Critères quantitatifs :
    • Nombre d’interviews
    • Nombre d’élèves ayant retourné les autorisations parentales et donc intéressés et concernés par la partage des ressources sur le support numérique créé
    • Nombre d’élèves impliqués dans les différentes tâches : construction des tutoriels, diffusion de l’information, tâche administratives, production, assistance technique
  • Critères qualitatifs :
    • Enrichissement du contenu du grand oral des élèves (prestation élève sur étape 3)
    • Le nombre d’interviews diffusé en mode public (intérêt pour le support)
    • La qualité des interviews réalisés par les élèves (voir annexe critères de validation)