Stand Up ! Get Up ! - TraAM 2021

Année après année, le profil étudiant change. Il est de plus en plus timide, introverti et a du mal à prendre la parole en public.

Les effectifs classe sont de plus en plus nombreux et cela ne favorise ni la cohésion de groupe, ni l’innovation et la créativité. La prise de parole en public et la confiance sont difficiles.

Alors comment développer la communication orale ?

Article mis en ligne le 16 mai 2021

par ROMEYER VALERIE MARCELL

Compétences numériques (CRCN) :

Collaborer
Développer des documents multimédia

​Contexte

Le projet est mené de novembre 2020 à fin mars 2021 et s’intitule « Stand-up Get up » :

  • Novembre 2020 à décembre 2020 : module de stand-up 2h par groupe par semaine, soit 6h par groupe donc au total 12h pour les deux groupes. Théâtre d’improvisation par le rire
  • Janvier 2021 : La communication orale prend appui avec une production numérique et/ou digitale
  • Février 2021 à fin mars 2021 : Production d’un Lip Dub pour travailler la communication non verbale à travers des scénettes

++++Objectifs pédagogiques

  • Prendre confiance en soi
  • Prise de parole en public
  • Maitrise du stress
  • Améliorer sa communication orale verbale et non verbale
  • Créer des supports numériques

++++Etapes

Le professionnel de théâtre d’improvisation interviendra 6h par demi-groupe, soit un total de 12h ce qui permettra de travailler l’oral, la confiance en soi et l’estime de soi, ainsi que la posture et la prise de parole en public.
Cela permet également d’identifier les étudiants les plus en difficulté afin de mieux travailler les lacunes.

  • Étape 1 : Stand-up (théâtre d’improvisation)
    • Le cours se passe toujours en 3 temps avec des exercices variés à chaque fois.
    • L’objectif principal est de se détendre et rire, apprendre aussi à faire confiance à son équipe afin d’arriver à se faire confiance.
      • Temps 1 : Moment détente et bien-être
        Stimuler le corps,
        Lâcher prise.
      • Temps 2 : Jeux en groupe
        Cohésion de groupe,
        Ecoute active (apprendre à s’écouter),
        Valoriser son groupe en donnant des mots clés, des mots gentils et bienveillants (quels sont les bons côtés que vous voyez en votre camarade ?)
      • Temps 3 : Mise en scène (théâtre d’improvisation)
        Lâcher le mental (ne pas avoir peur d’être ridicule),
        Lâcher prise en décrivant des métiers imaginaires à partir de mots (débit de paroles).
  • Étape 2 : Get-up
    • Bilan par groupe et production d’un support pour travailler la communication verbale
    • Il faut se réveiller et agir ! Après un bilan groupe, mise en place d’un exercice oral avec support numérique à l’appui afin de mettre en pratique les exercices de stand-up mais de manière plus professionnelle.
    • Objectifs
      Prise de parole en public, maitrise de son espace spatio-temporel, gérer son stress et avoir confiance en soi.
  • Étape 3 : Get-up
    • Production d’un Lip-Dup pour travailler la communication non verbale
    • Après la prise de parole pour communiquer verbalement, on passe à la communication non verbale avec la création d’un lip dup afin de valoriser l’association Be Colbert.
    • Objectifs : créer une histoire, choisir des personnages, des thèmes, les lieux et la musique appropriée. Écrire les scénettes et faire des repérages.
    • Et enfin, tourner les scénettes au lycée après les autorisations diverses et faire le montage vidéo

++++Matériels

Le projet a été réalisé en classe entière mais il a fallu travailler plusieurs fois en demi-groupe en salle informatique pour écrire les scénettes et l’histoire.
La chorégraphie a été travaillée en plein air dans la cour du lycée.

Il est demandé aux étudiants d’utiliser des outils de travail collaboratif comme Google Drive, Beesbusy, des téléphones « high tech » pour permettre de filmer et un logiciel de montage vidéo gratuit.

++++Avantages & limites

  • Avantages
    • Cette expérimentation a été un véritable succès. Les professeurs et les étudiants ont pris beaucoup de plaisir à la réaliser. L’enquête de satisfaction effectuée montre que les cours de stand-up ont été un véritable tremplin pour améliorer la communication orale.
    • Les objectifs ont été atteints et on observe une belle cohésion de groupe dans la classe. Les rapports entre les professeurs et les étudiants sont différents également. Ils ont à cœur de nous satisfaire et on assiste à plus de motivation.
  • Contraintes
  • Même en demi-groupe, les étudiants étaient nombreux et donc pas toujours faciles de finaliser les scénettes.
  • Beaucoup de bonnes idées et de dynamiste qu’il a fallu canaliser.
  • Contrainte financière également qui nous a limitée à 12h de stand-up.
  • Contrainte sanitaire qui a réduit le champ des exercices.

++++Conclusion

En conclusion, je pense que cette expérimentation a été plus que bénéfique. On constate que cette nouvelle génération de jeunes est favorable à l’innovation et la créativité pédagogique. De nombreuses compétences ont été mises en pratique par le biais de ces exercices mais surtout la communication verbale et non verbale est maitrisée.

++++Transpositions

  • Les exercices de stand-up peuvent être réalisés par les professeurs
  • Le mode projet peut être réalisé pour collaborer avec les étudiants
  • Les scénettes et le montage vidéo peuvent être travaillés en distanciel